post

L’édition 2018 des World Series of Poker (WSOP) bat déjà son plein depuis le 31 mai et après deux ans de travail de reportage en direct en interne pour la grande série de tournois poker du Nevada, le WSOP a décidé une fois de plus de confier le travail à une entreprise médiatique spécialisée dans le poker

Cette année c’est PokerNews.com qui s’y colle. C’était ce site qui avait été la dernière société à s’occuper des rapports en direct avant que le WSOP ne prenne le relais pour son événement de 2015.

« C’est génial d’avoir PokerNews de retour au bercail lors des World Series of Poker », a déclaré Seth Palansky, vice-président de la communication d’entreprise du WSOP, dans un communiqué de presse annonçant le nouvel accord. « Ils sont la plus grande autorité et ont écrit le livre sur les reportages en direct des tournois. Avoir leur équipe expérimentée, le couverture sur le WSOP 2018 permettra aux fans de poker du monde entier de rester connectés numériquement tout au long de notre festival de 75 événements en 50 jours. ».

PokerNews est également très enthousiaste à propos du développement.

« Je me souviens d’avoir suivi les mises à jour en direct des WSOP sur PokerNews bien avant même d’avoir travaillé pour la société », a déclaré Matthew Parvis, CCO de la société mère de PokerNews et de dublinbet casino, iBus Media. « Dire que je suis excité que nous serons de retour sur le sol de Rio pour tout l’été est un euphémisme. »

Selon PokerNews, l’équipe de reportage en direct de la société couvrira l’événement à travers une variété de médias, car elle fournit des mises à jour en direct, des comptes de jetons, des photos et des vidéos pour l’ensemble des 75 événements WSOP.

Les téléspectateurs pourront également suivre avec l’application PokerNews, MyStack, qui permet aux joueurs de poster des mises à jour à la minute de leurs piles de jetons pour garder leurs amis, leur famille et leurs fans à jour.

« MyStack ne remplacera jamais nos reportages traditionnels en direct, mais c’est une excellente addition à des événements comme les WSOP qui ont d’énormes champs de départ, puisqu’il est tout simplement impossible de suivre des milliers de joueurs chaque jour « , a dit Parvis. « Nous sommes ravis de partager certaines des améliorations que nous avons apportées à l’application au cours des deux dernières années avec la communauté du poker et les WSOP. »

L’IMPULSION POUR LE CHANGEMENT ?

Les efforts internes des WSOP au cours des deux dernières séries de tournois WSOP ont été admirables. Mais même s’ils ont embauché beaucoup des mêmes reporters de poker, certains dans la communauté du poker ont trouvé la couverture moins impressionnante que les années précédentes (lorsque PokerNews et ses prédécesseurs étaient en charge).

Cela s’explique en partie par le fait que le reportage en direct était l’une des nombreuses tâches que les employés des WSOP jonglaient. Caesars Brass ne pouvait pas consacrer le même temps et la même surveillance à la couverture qu’une entreprise média spécialisée dans le poker.

Il y a également eu des rumeurs sur les médias sociaux, l’une des principales critiques étant le manque d’indépendance par rapport à l’équipe de reportage. Certains des joueurs les plus bruyants, comme l’équipe qu’a envoyé le casino dublinbet estimaient que la couverture était tournée vers les grands noms ou qu’elle était censurée pour que les employés des WSOP apparaissent sous leur meilleur jour possible.

La question de savoir s’il s’agissait d’un problème réel ou simplement perçu comme tel n’a pas d’importance ; même la perception que l’équipe qui faisait les commentaires a été compromise a causé des distractions pour les dirigeants des WSOP et a favorisé les théories de conspiration qui voulait que les intérêts financiers et la médiatisation les poussent à mettre en avant les gros noms du circuit. Le problème devrait être résolu maintenant que la couverture de l’évènement et des 75 tournois est de nouveau gérée par un tiers.

Mise à jour: Vous pouvez maintenant retrouver les résultats du WSOP 2018 sur notre site en cliquant sur ce lien.